Exercice coordonné

L’exercice coordonné

Les pratiques professionnelles évoluent : qu’ils exercent seuls ou en groupe, qu’ils soient médicaux ou paramédicaux, les professionnels de santé libéraux sont de plus en plus amenés à se coordonner avec d’autres acteurs de santé qui interviennent dans la prise en charge d’un patient.

Se sont ainsi crées en région Grand-Est sur des thématiques de santé particulières ou sur des organisations professionnelles, des groupes de professionnels de santé qui s’associent pour un exercice coordonné.

Vous pouvez trouver des informations complémentaires et un accompagnement sur le site de la FEMAGE (Fédération de l’Exercice coordonné et Maisons de santé en Grand Est)

Une ESP est un regroupement de professionnels de santé (médecin généraliste, auxiliaires médicaux…)  constitué autour d’au moins un médecin généraliste de premier recours et d’un autre professionnel de santé. Les différents soignants participants se mobilisent autour d’une thématique commune au  bénéfice de leurs patients.

Retrouvez la liste des ESP sur le site de l’URPS des Infirmiers du Grand Est

Une MSP est un lieu physique d’exercice qui rassemble plusieurs professionnels de santé libéraux (médecins généralistes ou spécialistes, infirmières, pharmaciens, des  masseurs-kinésithérapeutes, orthophonistes, autres auxiliaires médicaux ou professionnels de santé).

Ces professionnels, unis par une charte,  élaborent un projet de santé en commun, selon un cahier des charges. Ils participent et organisent des actions de santé publique (prévention, promotion de la santé, éducation à la santé…).

Retrouvez les informations sur le site de l’ARS ici.

Une CPTS est une organisation constituée à l’initiative des professionnels de santé sur un territoire donné, déterminé par les acteurs locaux. Elles sont composées de professionnels de santé, d’établissements de santé, d’acteurs médicosociaux et sociaux et d’associations d’usagers.

Une CPTS est une organisation souple de coordination conçue autour d’un projet de santé. Elle permet aux professionnels de s’organiser pour répondre à des problématiques identifiées sur le territoire (organisation des soins non programmés, coordination ville-hôpital, attractivité médicale du territoire,…)

Retrouvez toutes les informations sur le site de l’ARS ici et l’atlas des CPTS  sur le site du ministère de la santé et de la prévention ici.

Note : à partir de 2022, le FAMI (Forfait d’Aide à la Modernisation et à l’Informatisation du cabinet) comprend un nouvel indicateur socle (donc indispensable pour l’obtention de ce forfait) : s’engager à une prise en charge coordonnée des patients par la participation à une ESP, une MSP ou une CPTS.

DAC – Dispositif d’Appui à la Coordination

La parution de l’article 23 de la loi du 24 juillet 2019 relative à l’organisation et à la transformation du système de santé prévoit l’unification des dispositifs d’appui à la coordination.

Les dispositifs d’appui à la coordination (DAC) viennent en appui aux professionnels de santé, sociaux et médico-sociaux faisant face à des personnes cumulant diverses difficultés et aux besoins de santé complexes. Au sein d’un même territoire, le DAC regroupe plusieurs dispositifs en un interlocuteur unique.

Les dispositifs d’appui à la coordination :

  • ont des activités d’intérêt général
  • sont des dispositifs polyvalents dont les missions sont assurées en concertation avec le médecin traitant
  • ont l’obligation d’informer la personne prise en charge afin qu’elle puisse faire valoir son droit d’opposition
  • participent à la coordination territoriale des acteurs par l’analyse des besoins et la structuration des parcours de santé complexes
  • ils s’appuient sur un système d’information unique (E-parcours)
  • sont portés par une personne morale unique par territoire
  • doivent contractualiser par la signature d’un CPOM avec les agences régionales de santé et le cas échéant avec les conseils départementaux qui s’assurent de la cohérence leurs politiques publiques en matière de parcours de santé complexe.

Leurs missions ? 

Les dispositifs d’appui à la coordination viennent prioritairement en appui aux professionnels de santé, sociaux et médico-sociaux faisant face à des situations complexes liées notamment à des personnes cumulant diverses difficultés.

Ils permettent d’apporter des réponses davantage adaptées et coordonnées entre les professionnels, quels que soient la pathologie, l’âge de la personne qu’ils accompagnent ou la complexité de son parcours de santé.
Ils sont au service de tous les professionnels du territoire, qu’il s’agisse :

 des professionnels de santé de ville, libéraux ou salariés
 des personnels des établissements de santé publics, privés et HAD
 des professionnels de l’ensemble du champ social et médico-social.

Les DAC peuvent également répondre aux demandes des personnes et de leurs aidants et ainsi faciliter leur parcours en apportant une réponse coordonnée à l’ensemble de leurs besoins. Notamment les DAC intégrant des centres locaux d’information et de coordination (CLIC) qui pourront continuer ce service.

Quel appui aux professionnels ?

Grâce aux DAC, les professionnels bénéficient :

 d’une information sur les ressources médicales, soignantes et administratives disponibles au sein du territoire pour couvrir l’ensemble de besoins des personnes
 d‘un appui à l’organisation des parcours, par le biais de conseils ou d’une assistance technique en orientant directement les personnes, et ainsi planifier leur suivi et leur accompagnement par les professionnels adéquats
 d’une coordination spécifique pour les prises en charge les plus complexes avec l’organisation d’un plan d’action personnalisé
 un soutien pour renforcer leur capacité à gérer les situations complexes grâce à une analyse des dysfonctionnements éventuels et des besoins spécifiques.

Quel appui aux personnes et/ou aux aidants ?

Grâce aux DAC, les personnes et/ou leurs aidants bénéficient :

 d’une information sur les ressources médicales, soignantes et administratives disponibles dans le territoire pour couvrir leurs besoins d’accompagnement
 d’une écoute, d’informations, de conseils (notamment de prévention), de supports et de formations pour guider leur parcours et leur permettre d’être acteurs de leur propre prise en charge
 d’un accès à des aides pour favoriser leur maintien à domicile
 d’une première évaluation de leur demande
 d’une vigilance/ d’un repérage régulier des fragilités à l’occasion de contacts avec les professionnels du territoire
 d’une orientation et d’une mise en relation en réponse à leurs besoins, quels que soient les professionnels sollicités
 d’un plan personnalisé de santé (PPS) explicite et accessible.

Le niveau de service rendu par le DAC est en synthèse décrit ci-dessous :

Missions annexes :

Par ailleurs, le DAC pourra effectuer d’autres missions annexes, telles que des activités d’Education Thérapeutique des Patients (ETP), en fonction des besoins du territoire, en subsidiarité et selon le contexte local.

Le DAC en Grand est :

  • DAC des Ardennes

Un dispositif autonome de l’AAPS

1 bis rue de Lorraine – 08000 Charleville-Mézières

03 24 35 12 52

dac08@aaps.fr

  • DAC de l’Aube : Appui Santé Aube

1 avenue Pierre Brossolette – 10000 TROYES

03 25 40 80 83

accueil@appui-sante10.fr

  • DAC de la Marne

Un dispositif autonome de l’AAPS

51 rue Louis Pasteur – 51100 Reims La Neuvillette

03 51 251 351

dac51@aaps.fr

  • DAC de la Haute-Marne

 

  • DAC de la Meurthe-et-Moselle

22 rue François de Neufchâteau – 54000 NANCY

03 56 66 77 00

dac54@sante-lorraine.fr

  • DAC de la Meuse

8 rue du Docteur Meunier

55400 ETAIN

03 72 85 01 17

dac55@sante-lorraine.fr

  • DAC de la Moselle

32 rue Lothaire – 57000 METZ

03 72 72 90 00

  • DAC d’Alsace

03 67 30 03 67

  • DAC des Vosges : Appui Santé Vosges

88470 La Voivre

03 74 95 17 37

dac88@sante-lorraine.fr

Exercice coordonné: Les actualités

Une question ? Contactez-nous !

Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ